Disons-le, pour chaque type d’abri de jardin, il y a des avantages et des inconvénients. C’est bien de vanter les mérites de tel ou tel matériau. Mais il est tout aussi important de connaître ses limites, en particulier sa résistance aux variations de températures ou aux intempéries.

Dans cet article, on vous livre les informations sur trois matériaux couramment utilisés : le métal, le bois et le plastique. A vous de juger lequel correspond le mieux à vos besoins.

Les abris de jardins en métal

Les abris en métal sont surtout réputés pour leur durabilité et leur robustesse. Ce sont des caractéristiques essentielles pour toutes constructions extérieures. Les abris offrent notamment un bon niveau de sécurité. C’est un atout d’autant plus précieux qu’on y entrepose, entre autres, des bois de chauffe ou parfois des outils de valeur.

Les abris en métal sont par ailleurs ceux qui résistent le mieux aux intempéries. Ils ne risquent pas non plus de souffrir de pourritures au fil du temps.

Pendant longtemps, de nombreux propriétaires considéraient que les abris en métal étaient peu esthétiques, surtout en comparaison avec les modèles en bois. Certains fabricants ont trouvé la parade pour allier solidité et esthétisme. La structure principale de certains modèles reste métallique, mais la façade extérieure est en bois.

Les défauts des abris en métal

Déjà leur installation n’est pas chose facile. Ils sont en outre bien plus difficiles à modifier. Enfin, il faut faire attention à certains modèles pas chers qui peuvent présenter vite des signes de rouille ou de corrosion.

Les abris de jardin en bois

Sans doute plus populaires que les modèles en métal ou en plastiques, les abris en bois conviennent à tous les jardins. De plus, ils peuvent être facilement modifiés, par exemple pour rajouter des étagères ou davantage de rangements.

Les abris en bois sont généralement faciles à travailler et à assembler. Selon l’épaisseur du bois, vous pouvez l’utiliser comme un lieu de rangement supplémentaire, un atelier ou carrément un espace de vie, où vous pourrez aménager du mobilier, des matelas, des objets déco, etc.

Les défauts des abris en bois

Les abris en bois nécessitent un entretien régulier, au moins une fois tous les deux ans, ce qui peut coûter cher. Sans entretien, les abris se fragilisent et résistent beaucoup moins aux aléas environnementaux, comme les variations de températures ou les intempéries.

Les abris de jardin en plastique

Les abris en plastique sont les modèles les plus abordables sur le marché. Il existe des abris en plastique haut-de-gamme, qui coûtent une fortune naturellement, mais qui offrent une durabilité exceptionnelle. De plus, ce sont des modèles qui ne nécessitent aucun entretien. Faciles à assembler, les risques de rouille, entre autres, sont tout simplement inexistants.

Les défauts des abris en plastique

L’un des principaux inconvénients des modèles en plastique est le fait qu’eux aussi sont difficiles à modifier. De plus, tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir des abris haut-de-gamme. Or les modèles d’entrée de gamme, notamment, sont peu résistants aux intempéries ou aux températures extrêmes.

Laisser un commentaire